La société Archéo-Nil entretient une étroite collaboration avec plusieurs chantiers de l’Institut français d’archéologie orientale en Égypte :

TELL EL-ISWID (SUD)

Dans le delta oriental du Nil, au nord-est de Faqus, le site de Tell el-Iswid (Sud) a été découvert dans les années 1980 durant les prospections d'une équipe néerlandaise. Il fait l'objet depuis 2006 d'un nouveau programme de recherches pluridisciplinaires mené par Béatrix Midant-Reynes et son équipe. Installée sur une gezira, une butte sableuse fossile, la localité abrite les vestiges d'un habitat fréquenté durant la seconde moitié du 4e millénaire. Les premiers sondages ont mis en évidence, dans les niveaux inférieurs, une occupation stratifiée, avec des structures et du matériel relevant des Cultures de Basse-Égypte; des vestiges rattachés à la phase Nagada III sont présents dans les couches supérieures. Tell el-Iswid (Sud) s'inscrit d'ores et déjà comme un site clé pour l'étude des phénomènes socio-culturels qui ont marqué l'Égypte de la fin du 4e millénaire. La localité fait de plus l'objet d'un programme géo-archéologique destiné à replacer le site dans son contexte naturel et à étudié les relations hommes/environnement durant la période prédynastique.

Lien vers le site de l'Institut français d'archéologie orientale :
http://www.ifao.egnet.net/axes/milieux-peuplement/delta-ive-millenaire/

Lien vers le site du Centre de Recherches sur la Préhistoire et la Protohistoire de la Méditerranée :
http://www.anthropobiologie.cict.fr/crppm/4_recherche/programmes/theme_01.html#theme_1_3

KOM EL-KHILGAN

A 40 km à l'est de Mansoura, dans la province de Daqaliah, le site de Kôm el-Khilgan a été fouillé de 2002 à 2005 par une équipe d'archéologues dirigée par B. Midant-Reynes. La phase d'occupation la plus ancienne est représentée par un cimetière prédynastique (milieu du 4e millénaire ; la phase la plus récente par un habitat et un cimetière d'époque hyksôs (milieu du 2e millénaire). La double composante culturelle du cimetière prédynastique, avec à la fois des sépultures appartenant aux Cultures de Basse-Égypte, et des tombes de tradition nagadienne, a permis d'appréhender les processus d'acculturation qui ont marqué la phase Nagada III.

Pour plus d'informations :

Lien vers le site de l'Institut français d'archéologie orientale :
http://www.ifao.egnet.net/axes/milieux-peuplement/delta-ive-millenaire/

Lien vers le site du Centre de Recherches sur la Préhistoire et la Protohistoire de la Méditerranée :
http://www.anthropobiologie.cict.fr/crppm/4_recherche/programmes/theme_01.html#theme_1_3

ADAÏMA

A 8 km au sud d'Esna, le site prédynastique d'Adaïma comprend une zone d'habitat et deux nécropoles. La localité s'est développée durant la seconde moitié du 4e millénaire, entre les phases Nagada I et le début de la 3e dynastie. Repéré par H. de Morgan au début du 20e siècle, redécouvert en 1973 par F. Debono, le site a été intensivement fouillé de 1989 à 2005 par la mission interdisciplinaire dirigée par B. Midant-Reynes. Les études conjointes menées sur le secteur domestiques et les espaces funéraires ont permis de mieux comprendre le fonctionnement d'une communauté villageoise dans le cadre plus général de la mise en place d'une société hiérarchisée et de l'émergence de l'État dans la vallée du Nil.

Pour plus d'informations :

Lien vers le site du Ministère des Affaires étrangères :
http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/actions-france_830/archeologie_1058/les-carnets-archeologie_5064/afrique-arabie_5068
/egypte-el-adaima_5596/index.html

Lien vers le site de l'Institut français d'archéologie orientale :
En cours de construction

Lien vers le site du Centre de Recherches sur la Préhistoire et la Protohistoire de la Méditerranée :
http://www.anthropobiologie.cict.fr/crppm/4_recherche/programmes/theme_01.html#theme_1_3